Vous êtes ici : Accueil » Humeurs » 6 mauvaises raisons de se marier après un Pacs

Joli PACS

6 mauvaises raisons de se marier après un Pacs

Étant une trentenaire, j’ai connu il y a trois-quatre ans la vague des mariages des gens de ma génération. Il y avait quasiment un mariage chaque année dans mon entourage, mes proches ayant pratiquement tous convolé autour de la trentaine. Depuis, certains ont eu des enfants. Et depuis un ou deux ans, le divorce a pointé le bout de son nez… Les couples unis devant le maire commencent à se séparer après 3, 4, 5, parfois 10 ans de mariage et des enfants. Ce phénomène a eu tendance à me faire perdre mes illusions. Certes, je connaissais les statistiques terribles du divorce, avec un divorce sur deux mariages en région parisienne, mais c’est une chose de le savoir de manière abstraite et théorique, c’en est une autre de le vivre ou de le voir autour de soi… Des couples dont la situation de départ ne laissait pourtant rien présager de leur séparation, pour qui tout allait bien, qui étaient stables, avaient des projets d’enfants. Comme quoi, ça n’arrive pas qu’aux autres, et personne ne peut dire qu’il sera épargné ! Le but de cet article n’est pas de susciter une polémique pro/anti-mariage, mais d’inviter à la réflexion. De nombreux couples décident de se marier après un Pacs (ce sont 40% des ruptures de Pacs). Mais faut-il vraiment le faire ? Le mariage est-il le passage obligé de toute vie commune ? Voici 6 mauvaises raisons de se marier après un Pacs :

1- Pour « régulariser » des enfants nés hors mariage

Certaines personnes n’approuvent pas l’idée d’avoir des enfants hors mariage et choisissent de convoler pour les « régulariser », aux yeux de l’Église. C’est à mon avis une très mauvaise raison de se marier. De nos jours, avec la laïcisation de la société, il n’y a pas de problèmes à avoir des enfants sans être mariés, c’est même très courant, ce n’est pas un sujet de honte. Donc inutile de se mettre une quelconque pression à ce sujet. Même les prêtres disent qu’il ne faut pas se marier juste parce qu’on a eu un ou des enfants hors mariage.

2- Pour faire comme tout le monde, rentrer dans le moule

Que ce soit consciemment ou inconsciemment, il y a dans la société française un grand conformisme qui fait que beaucoup de gens font certains choix de vie parce que tout le monde les fait, par complexe ou peur d’être différent. C’est peut-être à mon sens la pire des raisons de se marier, et pourtant, j’ai connu des couples qui se sont mariés parce que toutes les personnes de leur entourage l’étaient… C’est dommage, alors que le Pacs correspond mieux à certains couples.

3- Pour faire plaisir à ses parents (grands-parents et autres)

Certains parents mettent beaucoup de pression sur leurs enfants pour que ceux-ci passent devant le maire. Une pression à laquelle il peut être difficile de résister ! Mais encore une fois, c’est un très mauvais argument car si le couple finit par divorcer, ce sera à lui d’assumer, pas aux parents. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Et puis, nos parents appartiennent à une génération où le mariage était différent, plus stable, plus pérenne. La situation est plus complexe aujourd’hui, et les risques de séparation plus grands.

4- Parce que le Pacs n’était pas assez solennel/grandiose/trop expéditif…

Le mariage n’est pas l’unique occasion dans une vie pour faire une grande fête. Il y a aussi les baptêmes, les anniversaires importants (30 ans, 40 ans, 50 ans, etc.), les départs en retraite, les communions… Donc s’il s’agit juste de faire une belle fête, inutile de se marier. Et puis, si le Pacs est trop expéditif, on n’est pas obligé de se contenter de la signature du Pacs au tribunal, on peut faire un jolie fête de Pacs après, avec une cérémonie. J’ai déjà vu des fêtes de Pacs qui étaient plus jolies et plus réussies que certains mariages. Tout dépend de comment c’est fait et pensé. Je soupçonne même certaines filles de vouloir se marier parce que ça les fait rêver, parce que c’est un rêve de petite fille (argh), parce que c’est romantique (attention au retour à la réalité), parce que les blogs de mariages sont juste trop beaux.

5- Pour pouvoir hériter l’un de l’autre

Du point de vue juridique, le Pacs et le mariage ne sont pas équivalents. Ainsi, dans un Pacs, les partenaires ne deviennent pas héritiers l’un de l’autre, ce qui peut gêner certains couples. Pas la peine de se marier pour autant : il suffit de rédiger un testament, sous seing privé ou chez le notaire, pour régler ça.

6- Pour donner un nouvel élan à une relation

Erreur fatale ! Le mariage ne changera rien à une relation qui bat de l’aile, il ne fera que reporter l’échéance de la séparation, avec une grosse facture à la clé en sus (coût du mariage puis du divorce). Pour sauver une relation, il y a des moyens plus directs et plus sains : se remettre en question, consulter un thérapeute conjugal, etc.

Crédit photo : MyIndiaPictures.com

Bref, avant d’envisager le mariage, il faut se poser les bonnes questions, se demander ce que ça apportera vraiment, se débarrasser de toutes les pressions extérieures, familiales, de l’église ou de la société, ainsi que de toutes les envies inconscientes que l’on peut avoir (non, porter une robe blanche n’est pas une bonne raison de se marier !). Car l’une des causes les plus classiques des divorces, c’est tout simplement de s’être marié pour les mauvaises raisons.

J’ai des amies en concubinage ou pacsées. Le jour où elles me parleront de mariage, je leur conseillerai, en toute amitié, d’y réfléchir à deux fois, pour éviter un éventuel drame dans quelques années. C’est simple, si je regarde dans mon entourage, les couples solides et heureux sentimentalement sont minoritaires : la plupart ont soit divorcé au bout de quelques années, soit veulent se séparer mais ne divorcent pas par manque de courage, soit ont des doutes.

Il faut se poser, et se poser les bonnes questions, avant de foncer. Est-ce que je le fais pour moi ou pour d’autres ? Qu’est-ce que le mariage apportera à mon couple ? Si je ne me marie pas, qu’est-ce qui manquera ? etc.

Bonne réflexion pour ceux qui s’interrogent encore ! Et bons préparatifs à ceux qui vont sauter le pas !

Source 1ere image

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Tu aimeras peut-être :

Faut-il une bague de PACS ?
Conseil budget : ne pas annoncer que c'est un PACS
La jolie fête de Pacs d'Elodie sur un thème baroque : "mieux qu'un mariage !"

Tags: ,

  • Ginyupower

    Je pense que le mariage ou le pacs ne sont pas fondamentalement supérieurs ou inférieurs l’un à l’autre.
    Chacun apporte son lot d’avantages et d’inconvénients
    Prendre les bonnes décisions, c’est donc choisir les avantages et accepter les inconvénients.
    Le PACS offre des avantages qui selon moi s’adaptent mieux à la plupart des couples.
    Ceci étant dit, je suis peut être romantique idiot, mais je ne voudrais pas renoncer au côté plus romantique du mariage.

    • Joli Pacs

      En effet, il n’y a pas une formule supérieure à l’autre (sauf peut-être en ce qui concerne la rupture, plus facile et moins coûteuse pour le Pacs^^), tout dépend de chaque couple. Le Pacs est plus adapté à certains, pour d’autres ce sera plutôt le mariage. D’où l’importance de bien y réfléchir en amont.
      Pour ce qui est de l’aspect romantique, on peut insuffler beaucoup de romantisme à un Pacs, si on ne se limite pas à la signature au tribunal mais qu’on fait une cérémonie, par exemple (c’est généralement très émouvant). Une fête et même un voyage de Pacs… Pour ça, il faut oser sortir des sentiers battus et voir au-delà les stéréotypes de la société.

  • shanti68

    Nous sommes pacsés et essayons d’avoir des enfants depuis 2008. Nous souhaitons aujourd’hui adopter, ce que le PACS ne permet pas ! Donc, nous allons nous marier !
    Pensez-y si vous avez des soucis de fertilité…

    • Joli Pacs

      Merci pour ce retour ! C’est dommage que les couples pacsés ne puissent pas adopter, c’est une vraie injustice, et d’être « contraints » de se marier pour ça. Je vous souhaite beaucoup de courage et de réussite dans votre parcours d’adoption. C’est un beau projet.

  • UncleTom Alex

    Hélas pour se marier à l’église, on est obligé de se marier civilement aussi… En tant que catholique, je ne voulais pas renoncer à ce sacrement et à son caractère indissoluble. J’aurais préféré que le mariage religieux s’ouvre aux pacsés et aux concubins mais je crois que cela pose un problème juridique.

  • virageadroite

    L’une des raisons pour laquelle certains souhaitent passer d’un PACS à un mariage est le nom porté. Lorsqu’il y a des enfants ils portent généralement le nom du père, et la mère en est exclue. Pour certaines c’est dérangeant…. Et puis lorsqu’on est marié, c’est facile, tu es mon mari, je suis ta femme. Lorsqu’on est pacsé, le statut est moins clair à dire… Je ne fais l’apologie ni de l’un ni de l’autre mais je comprends la démarche, pour certains couples le PACS est un 1er engagement, pour mener plus tard à un mariage.

    • Joli Pacs

      Si la raison du mariage est le nom porté, alors c’est une mauvaise raison, car depuis 2005, un enfant dont la filiation est établie à l’égard de chacun des parents, peut porter : soit le nom du père, soit le nom de la mère,
      soit les 2 noms accolés dans un ordre choisi par eux, et cela quel que soit le statut de leurs parents (concubinage, pacs ou mariage). Il n’y a absolument pas besoin de se marier pour ça… Si la raison de se marier est d’annoncer un statut plus « clair » aux autres, c’est à mon sens également une mauvaise raison, un motif bien léger…
      Le mariage est un engagement très lourd de sens et de conséquences, le but de mon article est de mettre en garde les gens de ne pas le prendre à la légère car un divorce coûte cher… (et pas qu’en termes financiers)

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.