Vous êtes ici : Accueil » Jolis PACS » La demande en Pacs de Lou, ses réflexions et son projet de Pacs

Joli PACS

La demande en Pacs de Lou, ses réflexions et son projet de Pacs

Lou m’a contactée il y a quelques jours pour partager son expérience et recevoir des avis sur son projet de Pacs. La signature au tribunal aura lieu le 1er juillet, et une fête est prévue le 26 juillet. Voici son témoignage :

« J’aime beaucoup partager mes histoires, mes expériences, ce qu’il m’arrive. Et bien que ce ne soit pas toujours une bonne idée, j’aime avoir l’avis des gens sur mes choix, les démarches que j’entreprends… Même si il faut parfois savoir faire ses propres choix sans se soucier du regard des autres. ;) Comme je l’ai dit, tout ça est très nouveau pour moi. Alors j’y vais à tâtons !
Pour les présentations, chéri et moi nous sommes rencontrés par le biais d’amis communs. Après un été à se voir de temps en temps lors de soirées, j’arrive à Lille en septembre où je démarre ma vie d’étudiante. Après une occasion manquée de passer une soirée ensemble, je lui fais promettre de me payer une bière dès que je serais installée. Premier rendez- vous en tête à tête donc. Le contact passe plutôt bien. On décide de se revoir. Le prétexte : il va me faire un repas. Il arrive chez moi avec une tarte au potiron et une bonne bouteille de vin. Délicieux. La fois suivante, poulet à la noix de coco cuisinée par mes soins et cette fois chez lui. On finit par s’embrasser à 4h du mat, réveillés par le générique du 3ème Indiana Jones de la soirée. Au bout de 6 mois, les inconvénients nombreux, malgré le peu de distance qui nous sépare, nous font réfléchir à l’emménagement. En mai dernier, on a fêté nos 1 an d’habitation commune. Que du bonheur (et un peu de cafouillage au début le temps de l’adaptation). Au début, on a un peu peur, la différence d’âge se ressent quand même de temps en temps, il a 30 ans, j’en ai 20. Bref, au bout d’un an et 6 mois, la question de l’imposition se pose de mon côté. On évoque le Pacs pour des raisons pratiques, mais moi, j’y vois un peu plus. Même si on pense se marier plus tard, je pense que sceller notre amour par un petit pas vers un grand engagement est important. Apprenant que finalement, ça ne sera pas le cas tout de suite (l’imposition), je décide de lui faire ma demande quand même. Voilà, on se pacse le 1 juillet !

Nous allons faire une fête (que j’organise avec l’aide d’une pro chez qui je suis en stage !) avec nos deux familles (qui ne se sont encore jamais rencontrées) et nos amis très proches. Une trentaine de personnes donc. On prévoit un buffet. Et une cérémonie (qui est encore en discussion car convaincre chéri n’a pas été une mince affaire…). La fête se déroule chez ma mère, dans le jardin (spacieux) et nous avons même loué une tonnelle.

Comme nous avons l’intention de nous marier plus tard, le Pacs est pour nous (enfin pour moi, en l’occurrence ^^) un petit bout d’engagement avant le grand saut du mariage. J’avoue qu’à la base, on en avait parlé pour les impôts. Mais n’étant finalement pas imposable cette année, j’ai décidé de lui faire quand même ma demande en pacs ! Bain chaud, bougies, champagne, muffin au chocolat… J’ai fait ça bien. Il a pas compris tout de suite pourquoi tout ce folklore alors qu’il rentrait du bureau. Et quand je lui ai demandé, il a dit oui (non, en fait, ce salaud m’a fait mariner pendant 5 bonnes minutes avec un sourire jusqu’aux oreilles mais pour l’histoire, on va dire qu’il a dit oui tout de suite ;) )
On a choisi des alliances. Monsieur n’aime pas les colliers et les gourmettes,^^ mais on a pris de simples anneaux en argent, on se passe une marge de progression. ;) C’est vraiment comme ça qu’on veut organiser notre Pacs : comme un engagement mais différent d’un mariage. On fait petit et pour le mariage on fera plus gros. ^^ Idem pour la cérémonie, on la veut la moins solennelle possible. Du coup, on pense à un échange de rubans (ou autre, on a pensé à un pin’s !!!) et les bagues de Pacs, on va tenter de demander à la greffe (qui a l’air très sympa et très compréhensive envers notre démarche ) si elle veut bien nous laisser 1 min supp pour nous les échanger au tribunal et prendre une photo. Sinon on le fera à deux à la maison.
Les discussions ont été longues parce que chéri et moi, on a des avis différents sur le Pacs et on ne voit pas forcément les choses de la même façon. Moi, je suis ultra girly !!! Je vois une fête avec nos deux familles, de la déco. Une journée qui restera dans nos cœurs comme celle où nous avons fait un premier pas vers une grande union ! Chéri voudrait plutôt qu’on ne le fête qu’à deux, en amoureux. Il accepte finalement qu’on fasse une fête (quel amour !), bien que ce ne soit vraiment pas son truc. Je me charge de l’organisation, et il valide et m’aide pour les choix difficiles.
Pour le tribunal, nous ne devions être que tous les deux. Mais finalement, nous avons demandé à sa sœur et son beau-frère de nous accompagner, histoire de garder des traces et des images de notre passage au tribunal et surtout de le partager avec eux !

Voilà pour la petite histoire. J’attends notre Pacs au tribunal pour me lancer pleinement dans la préparation de la fête. »

Un grand merci à Lou pour ce chouette témoignage, intéressant et bien raconté. La différence de vues entre le garçon et la fille sur la question du Pacs n’est pas surprenante, en général, les histoires d’organisations de fêtes sont plutôt un truc « girly » en effet. Même pour les mariages, les hommes ne s’impliquent pas beaucoup dans les préparatifs et semblent plus détachés. Disons qu’ils le vivent différemment, et c’est normal. Les filles ont tendance à voir les choses de manière plus « romantique », alors que les hommes seront plus pragmatiques et ne comprennent pas toujours nos obsessions en termes de déco, etc. ;-)
Je trouve le projet de Lou très sain, réfléchi. Il n’y a rien qui me choque, j’approuve totalement. Et comme elle, je considère le Pacs comme plus qu’une formalité administrative. C’est un vrai engagement, qui implique des droits et des devoirs. Faire une fête de Pacs a encore plus de sens dans sa situation où leurs deux familles ne se sont encore jamais rencontrées ! C’est donc une très belle occasion de le faire. D’ailleurs, beaucoup d’organisateurs d’événements me disent que ce genre de fêtes sont les rares occasions pour les familles de se rassembler. Alors autant en profiter !

J’ai hâte de connaître la suite de ce Pacs, et je souhaite aux futurs pacsés une belle journée demain pour la signature et de bons préparatifs ! :-)

Appel à témoins : pacsés, futurs pacsés, vous avez organisé ou comptez organiser un Pacs ? J’adore les témoignages et je serais ravie de publier des photos de votre jour J ou d’une séance photo de couple. Vous êtes encore dans vos préparatifs ? Vous pouvez les partager avec nous, que ce soit le faire-part, le thème, vos idées, vos questions, etc. Pour cela, il suffit de m’envoyer un mail à l’adresse : contact@jolipacs.com

Crédit photo 1 : Alpes LGBTH United

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Tu aimeras peut-être :

Des "Le saviez-vous ?" pour animer le repas
Le projet de Pacs de Maud : le début des préparatifs
La fête de Pacs-crémaillère de Pauline et Valentin : les préparatifs

Tags: , , , , , ,

  • Naru

    Elle est sympa votre histoire.
    Votre fête de pacs est aussi une bonne opportunité pour vous « entraîner » avant le mariage. Moins de pression et plus de plaisir. Je vous conseille de vous lâcher et de vous amuser pour ce pacs, de faire tout ce que vous voulez car pour le mariage, les gens ont tendance à + critiquer les choix faits par les mariés, surtout l’entourage.

  • Christine

    Mon avis ? Votre projet est cohérent, pas trop farfelu (à part peut-etre le coup du pin’s ? ;)
    Vous auriez pu garder les bagues pour la cérémonie autrement et les échanger devant tout le monde.

  • Joli Pacs

    J’ai oublié de dire dans l’article que je trouvais original et bien que ce soit la fille qui ait fait la demande de Pacs. :)

  • Ginyupower

    Le pacs me fait beaucoup penser à des fiançailles, le but recherché étant de faire un premier pas vers le mariage.
    Je trouve ça donc très bien d’avoir été vers une fête qui fait la synthèses des goûts et idées des deux.
    C’est mieux d’être à plusieurs pour la signature du PACS, je trouve que ça permet un peu de casser le côté administratif pour être plus dans le côté fête. :)

  • Pingback: Ma signature au tribunal d'instance et les préparatifs de ma fête de Pacs

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.