Vous êtes ici : Accueil » Humeurs » Le voyage de pacs : 5 bonnes raisons de s’offrir une lune de miel après son Pacs

Joli PACS

Le voyage de pacs : 5 bonnes raisons de s’offrir une lune de miel après son Pacs

just pacs Le voyage de noces est une tradition post-mariage (bien jolie, il faut l’avouer). Je me suis demandé si les pacsés faisaient eux aussi des voyages de pacs ou lunes de miel de Pacs. A ma grande – et agréable – surprise, j’ai découvert que oui, un certain nombre de pacsés font un voyage après leur Pacs, et pas n’importe où, je parle de beaux voyages, dans les îles, en Thaïlande, etc. Certes, c’est une tendance encore minoritaire, mais elle existe et va être amenée à se développer. D’ailleurs, de nombreux tours operators et agences de voyages ont flairé le filon et proposent des voyages pour les pacsés, dans des conditions similaires aux voyages de noces.
Je suppose que les lunes de miel de Pacs concernent essentiellement les couples qui n’ont pas l’intention de se marier dans le futur, et là, ça paraît du coup tout à fait légitime. Mais même pour ceux qui comptent se marier un jour, je dis « Pourquoi pas ? » Eh oui, la vie est courte, carpe diem, il y a toujours une bonne occasion de faire un voyage… :)

Un voyage de Pacs te paraît bizarre ? Voici 5 raisons de partir après son Pacs :

1. Si on a organisé une belle fête de Pacs, les préparatifs n’ont pas dû être de tout repos, le voyage de Pacs sera donc un bon moment pour décompresser et se remettre de ses émotions.
2. Traditionnellement, une lune de miel a pour fonction de permettre à deux personnes qui viennent de s’unir de se retrouver rien qu’à deux, loin des regards, pour mieux se découvrir et justement se retrouver. C’est donc un rite de passage, un espace de transition, une pause entre cet événement (qui est quand même un changement de statut) et la suite.
3. Le Pacs étant souvent (mais pas toujours) un point de départ dans une vie de couple, il précède la construction d’une famille, l’arrivée d’enfants dans le foyer. Le voyage de Pacs est donc potentiellement l’un des derniers grands voyages du couple avant d’avoir des enfants, qui, on le sait, sont des empêcheurs de partir en voyage !! (mais on les aime quand même). Bref, du point de vue pratique, surtout pour ceux qui aiment voyager, c’est l’une des dernières occasions de partir loin à deux, sans être embarrassés de bambins. Alors, profitons-on ! (dixit une fille qui regrette de ne pas avoir encore plus voyagé avant d’avoir des enfants…).
4. Le fait que ce soit une lune de miel donnera au périple une dimension romantique que n’aurait pas un autre voyage. Si on passe par une agence spécialisée, elle se fera un plaisir de concocter un séjour spécial « jeunes pacsés » avec pétales de fleurs, champagne et avantages divers. C’est l’occasion de parler de son statut aux hôteliers, qui, s’ils ont le sens du commerce, offriront des cadeaux, réductions ou prestations aux jeunes pacsés.
5. Pour ceux qui ont voulu faire un Pacs qui compte (et pas juste le réduire à une formalité administrative au tribunal), la lune de miel s’inscrit dans la continuité, à savoir marquer le coup. Ne vaut-il pas mieux que son Pacs soit associé à de jolis souvenirs de voyage plutôt qu’au bureau sinistre d’un tribunal ?

Quand partir ?

Si c’est possible, l’idéal est de partir quelques jours ou peu de temps après l’événement, car on est encore dans le bain, dans l’humeur du truc, et sur un petit nuage, ce qui garantit encore plus d’émotion et d’amour durant le voyage. C’est ce que j’ai fait pour ma lune de miel (je m’envolais 3 jours plus tard !) et j’ai trouvé que c’était le timing parfait à tous points de vue. Ce fut un voyage inoubliable, pas seulement pour la destination de rêve mais surtout parce que nous étions tous simplement dans une ambiance « love, love » des plus exquises. De retour en France, nous étions frais et dispos pour attaquer nos autres projets.
Mais pour des raisons de disponibilité et d’organisation, ce n’est pas toujours possible de partir aussitôt après le grand jour. Dans ce cas, quelques mois plus tard, l’été qui suit, et de préférence au cours de l’année qui suit, est également un bon timing, même si moins symbolique. A ne surtout pas faire : ne pas prévoir de date et remettre ça à « un jour ». En général, ceux qui le font finissent par ne jamais faire de lune de miel, tant ils sont pris dans le tourbillon de leur quotidien. (et dès que des enfants pointent le bout de leur nez, c’est mort…).

voyage de pac

Où partir ?

Pour un Pacs, il n’y a pas de destinations « traditionnelles », comme les îles ou un endroit paradisiaque. Pas d’obligation d’aller à Tahiti, aux Maldives ou aux Seychelles. Je conseille de choisir sa destination en fonction de ses goûts, tout simplement. Je connais des couples qui ont choisi des destinations originales comme le Japon, l’Islande, l’Australie… et je trouve ça chouette.

Quel budget ?

De la même façon, il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour sa lune de miel. Les plus beaux voyages ne sont pas les plus onéreux. Les pays asiatiques sont pour moi un bon plan en termes de rapport qualité-prix car ils offrent l’exotisme, le soleil, la plage et des lieux magnifiques à des prix défiant toute concurrence par rapport aux autres destinations soleils comme l’Ile Maurice, etc. Ex : la Thaïlande, l’Indonésie, Bali, Bornéo, la Malaisie, etc. Sans parler de la gentillesse des gens.
Ou alors se faire vraiment plaisir avec une destination de rêve et constituer une urne à sa fête pour financer le voyage.

Une alternative au voyage de Pacs : un week-end romantique

Pour ceux qui seraient vraiment réfractaires à l’idée d’une lune de miel (en raison de la connotation « mariage »), il y a toujours la solution d’un joli week-end en amoureux. Les possibilités en termes de budget et de destinations sont nombreuses, pour coller à tous les styles de couples. Des capitales romantiques : Bruges, Venise, Rome, Florence, Barcelone, Budapest, Prague, Vienne, Saint-Pétersbourg, Bruxelles, Cracovie, Lisbonne, Porto…
Des capitales branchées : Berlin, Londres, Paris, Milan, Madrid, Munich…
Des destinations soleil : Majorque, Ibiza, Turquie, Croatie, Grèce, Maroc, Tunisie, Egypte…
J’en passe et des meilleures… La France regorge également de fabuleuses destinations que je ne pourrais toutes citer ici.
Sans parler des destinations insolites, sportives, nature, de la thalasso, la montagne, bref, les possibilités sont infinies !

Crédits photos, dans l’ordre : puisquecestlaguerre.wordpress.com, Riviera-maya-holidays.com

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Tu aimeras peut-être :

Le PACS dans le monde
Et si ma fête n'était pas aussi réussie que je l'imagine ?
Des pacsés célèbres : de Christophe Maé à Muriel Robin

Tags: , , , , ,

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.