Vous êtes ici : Accueil » Droit » Les avantages du PACS

Joli PACS

Les avantages du PACS

Les partenaires liés par un PACS ont des droits et des obligations réciproques. Le PACS a des conséquences légales en matière de droits sociaux, de droit du travail et en matière fiscale. Il a également des effets en termes de logement. Quels sont ces avantages ?

Des avantages sociaux

La conclusion d’un PACS entraîne une modification du statut social du partenaire pacsé. Les partenaires pacsés sont considérés comme un foyer unique. À ce titre, l’ensemble des ressources du foyer est pris en compte dans la détermination du montant des prestations familiales, des allocations de logement, de l’allocation aux adultes handicapés, du revenu de solidarité active. Un partenaire pacsé est donc déchu de certains droits dont il pouvait bénéficier auparavant, notamment de ses droits : à l’allocation de soutien familial, à l’allocation de veuvage, au revenu de solidarité active (RSA). En contrepartie, le partenaire qui n’est pas couvert à titre personnel peut bénéficier de la qualité d’ayant-droit au titre de l’autre partenaire. Il sera couvert pour l’assurance maladie, l’assurance maternité, l’assurance décès. En cas de décès de l’un des conjoints pacsés, le survivant a la possibilité d’obtenir le capital décès de celui-ci de la part de la Caisse d’assurance-maladie. Il est alors considéré comme un bénéficiaire prioritaire uniquement s’il était à la charge du défunt.

Des avantages en matière de droit du travail

Le partenaire pacsé bénéficie d’avantages particuliers en matière d’allocations chômage. Il peut exceptionnellement bénéficier des allocations chômage en cas de démission pour cause légitime. Les causes légitimes de démission sont :

- un changement de résidence dans un délai de 2 mois suite à la conclusion d’un PACS : le partenaire démissionne afin de rejoindre géographiquement son partenaire

- un changement de résidence du partenaire pour motif professionnel : le partenaire A démissionne pour suivre le partenaire B qui change de résidence pour exercer un nouvel emploi.

Autre avantage : la priorité de mutation d’un pacsé fonctionnaire à fin de rapprochement

Le partenaire soumis au statut de fonctionnaire bénéficie d’une priorité de mutation afin de se rapprocher  géographiquement de son partenaire. En cas d’impossibilité de mutation, il bénéficie, à titre subsidiaire, d’une priorité de changement d’établissement, de détachement ou de mise à disposition. Ainsi, au même titre que les couples mariés, les pacsés sont prioritaires devant les célibataires et les concubins.

Des avantages fiscaux : l’imposition commune

Les partenaires du PACS bénéficient, dès la première année de conclusion du PACS, de l’imposition commune au titre de :

- l’impôt sur le revenu,
– l’impôt de solidarité sur la fortune,
– les impôts directs ou locaux (taxe d’habitation)

Des droits de donation avantageux

En cas de donation, le partenaire pacsé bénéficie de droits de mutation réduits par rapport aux personnes vivant en concubinage. En effet, les droits de donation sont calculés sur le même barème que pour les mariés. Depuis la loi du 21 août 2007, les droits de succession sont supprimés.

PACS et logement : transfert du contrat de bail

En cas de location, le contrat de bail continue de plein droit au profit du partenaire non locataire :
– en cas d’abandon du logement commun par le partenaire locataire,
– en cas de décès du partenaire locataire.

Crédit photo

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Tu aimeras peut-être :

Un PACS à la ferme
Petit PACS entre amis
Question de lecteurs : puis-je porter le nom de mon partenaire de Pacs ?

Tags: , , , , ,

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.