Vous êtes ici : Accueil » Jolis PACS » Mes préparatifs et mon repas de Pacs participatif façon auberge espagnole

Joli PACS

Mes préparatifs et mon repas de Pacs participatif façon auberge espagnole

Aujourd’hui, nous retrouvons Claire qui avait déjà partagé avec nous sa décision de se pacser avant le mariage et sa jolie cérémonie d’engagement. Elle revient nous parler de ses préparatifs, de son lieu de réception et du choix du repas participatif pour tenir son budget :

Les préparatifs I : La salle et le repas

C’est donc 6 mois avant que nous avons décidé de fêter notre PACS comme il se doit, 6 mois qui ont été bien remplis entre les préparatifs, un stage pour mes études et les examens (youpi !!). Etant étudiants, le budget était très restreint. Il a fallu faire preuve d’imagination et cumuler les systèmes D pour arriver à une réception qui à nos yeux a été très réussie.

Le lieu de réception

La question du lieu de réception a été réglée en moins d’une semaine. Il est clair que nous ne pouvions pas faire une réception dans notre appartement ! Et nos moyens ne nous permettaient pas (mais alors là pas du tout) de louer une salle (et puis, ça fait un peu trop mariage pour le coup). Nous avons donc décidé de louer une maison pour le week-end de notre PACS, une grande maison permettant aux gens qui viennent de loin de dormir sur place.
Nous avons rapidement trouvé notre bonheur sur notre meilleur ami Leboncoin.fr (c’est une grande histoire entre nous trois :3) : une belle maison avec une grande salle à l’arrière pour faire notre repas, un espace couvert pour l’apéro et la cérémonie d’engagement, et 5 chambres avec une capacité de 15 personnes, et pas très chère (même si par la suite, c’est à dire APRES le PACS, on a trouvé plusieurs maisons bien moins chères. Grr la rage !!). La réservation est faite dans la semaine.

Le choix de l’auberge espagnole (ou repas participatif) qui a compliqué la rédaction de nos faire-parts

Nous sommes allés à l’essentiel pour la liste des invités : uniquement les personnes que l’on avait envie de voir à nos côtés pour fêter ce moment particulier, qui seraient assez ouverts pour comprendre cette démarche (oui, parce que là où je vis, les mentalités sont dures à faire évoluer !!). On arrive à un total de 23 invités. Comment faire à manger pour 25 personnes (ben oui, et nous alors ?!) à petit prix, le traiteur n’étant même pas une option envisageable ?

Après quelques recherches sur le net sur la faisabilité d’une idée qui avait germé dans nos esprits, nous sommes arrivés à la conclusion que la seule possibilité était le repas participatif (certains l’ont fait pour leur mariage, pourquoi pas pour notre PACS ?!). D’où la nécessité d’ouverture d’esprit de nos invités.
Mais allez chercher une formule pour préciser ça sur votre faire-part !!! C’est là que débute la longue torture de la rédaction de nos faire-parts ! Pour vous faire une idée, j’ai commencé à m’y mettre en novembre 2012, et je les ai terminés fin janvier 2013 (en même temps, j’attendais également de recevoir le cadeau commandé pour nos invités). Au moins, j’y suis arrivée (fallait bien !!). Mais je vous en reparlerai dans un prochain billet.

On a beaucoup appréhendé la réaction de nos invités face à ce choix de les faire participer. Et même si certains ont rechigné, dans l’ensemble, tout s’est bien organisé : certains se sont rapidement portés volontaires pour cuisiner le jour de la réception, d’autres ont proposé de participer aux frais ou nous ont offert une petite enveloppe le jour J.

Mais ça a été une très belle expérience, que je recommande à ceux à qui, comme nous, l’argent fait défaut. Cela permet mine de rien de voir l’implication de nos proches envers nous… De belles surprises en perspective !!

Mademoiselle LM

Merci à Claire pour ce récit ! Je suis ravie de publier des témoignages comme celui-ci car je suis une fervente défenseuse des réceptions à petits budgets. :) J’estime qu’il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes pour faire une jolie fête. Les meilleures fêtes auxquelles j’ai participé n’étaient pas forcément les plus coûteuses, et je suis contre l’élitisme. Cela dit, ça n’empêche pas aussi de se faire plaisir si on le souhaite… En tout cas, il ne faut surtout pas renoncer à fêter son Pacs pour des raisons budgétaires. L’idée du repas participatif est très bonne, même si effectivement elle nécessite une certaine largeur d’esprit. Mais après tout, dans les soirées classiques, les invités apportent généralement quelque chose à boire ou à manger pour aider l’hôte, alors ce n’est pas choquant.

Quant aux critiques de certains sur le fait de fêter son Pacs, elles sont malheureusement inévitables… Que les futurs pacsés se rassurent : il y aura toujours des râleurs, et même les mariés y ont droit, donc faisons fi de cela et pensons avant tout à nous ! (lire à ce sujet mon article Mon entourage critique mon projet de Pacs : comment réagir ?)

Appel à témoins : pacsés, futurs pacsés, vous avez organisé ou comptez organiser un Pacs ? J’adore les témoignages et je serais ravie de publier des photos de votre jour J ou d’une séance photo de couple. Vous êtes encore dans vos préparatifs ? Vous pouvez les partager avec nous, que ce soit le faire-part, le thème, vos idées, vos questions, etc. Pour cela, il suffit de m’envoyer un mail à l’adresse : contact@jolipacs.com

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Tu aimeras peut-être :

Mon joli Pacs sur le thème du Zen et du Japon
10 idées de jeux et animations pour une fête de Pacs
Une jolie fête sur le thème de l'automne et de la citrouille

Tags: , , , , ,

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.