Vous êtes ici : Accueil » Le PACS » Question de lectrice : j’ai peur d’en faire trop pour mon Pacs

Joli PACS

Question de lectrice : j’ai peur d’en faire trop pour mon Pacs

En France, le Pacs est généralement considéré comme un « sous-mariage », et la plupart des gens ne le fêtent même pas, alors qu’ils fêtent leurs anniversaires, pendaison de crémaillère, etc. (un Pacs est-il moins important qu’un anniversaire ?).

Ceci est d’autant plus étonnant que, sur le plan juridique, le Pacs ressemble de plus en plus au mariage (rappelons qu’à la base, il avait vocation à être le mariage gay), et qu’il constitue un engagement fort pour un couple et une nouvelle étape de leur vie à deux ! J’ai reçu un e-mail d’une lectrice qui, elle, souhaite célébrer son Pacs comme il se doit, mais qui craint les réactions de son entourage… Elle ne veut pas que sa fête de Pacs soit « too much », que ce soit trop… Ma réponse ? Si je peux comprendre la peur des critiques (qui aime être critiqué ?) et des réactions de ses proches, je ne lui dirais qu’une chose : « Fais la fête dont tu as envie, sans te soucier d’en faire trop ou pas assez ». En effet, des critiques, il y en aura toujours ! Il est impossible d’organiser un événement qui contentera tout le monde, tous les invités, de la grand-mère à la petite nièce, en passant par les parents et les amis. (les futurs mariés en savent quelque chose) Alors, quitte à essuyer des critiques de toute façon, autant se faire plaisir et être soi-même. On n’organise pas un événement pour faire plaisir à l’un ou ne pas déplaire à l’autre. Ce serait la meilleure façon d’avoir des regrets plus tard. Au contraire, je pense que plus on est authentique et fidèle à soi-même, mieux la pilule passera auprès des autres ! J’ai vu des réceptions de Pacs grandioses avec cérémonie d’engagement qui ressemblaient à des mariages et qui ont ravi les invités, et j’ai vu des fêtes de Pacs modestes et simples où les invités ont regretté qu’il n’y ait pas ci, pas ça, que ce ne soit pas plus « grand »… Comme quoi, il n’y a pas de règles. Et les esprits chagrins trouveront toujours quelque chose à redire. En revanche, les futurs pacsés auront, eux, des souvenirs de leur jour J, et s’ils n’ont pas fait ce qu’ils voulaient au fond d’eux, ils auront des regrets qu’ils garderont toute leur vie. Alors, chère lectrice, voici ma réponse : « Ose être toi-même, et les autres suivront ». Un dernier conseil pragmatique : il vaut mieux éviter de parler de ses préparatifs et de ce qu’on compte faire à ses proches, avant le Pacs. Ca permet d’éviter pas mal de remarques, de ne pas se laisser influencer ou décourager… Il est plutôt recommandé de ne rien dire et de mettre les gens devant le fait accompli le jour J. ;-) En général, les gens aiment être surpris, et même les plus réticents peuvent se révéler plus ouverts qu’on le croyait. Ainsi, si vous parlez de l’idée de faire une cérémonie d’engagement, par exemple, il y a fort à parier que personne ne comprendra ce souhait et le critiquera… alors que dans les faits, les invités adorent ce genre de cérémonies, souvent émouvantes, spéciales et uniques. Et les mêmes personnes qui auraient critiqué a priori sont celles qui finalement les apprécient !

Bons préparatifs !

 
 

Crédit photo : SwaLaRue Events

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Tu aimeras peut-être :

Ma fête de Pacs n'a pas duré une soirée mais une semaine !
Comment se pacser ? Démarches et documents pour conclure un PACS
Les préparatifs du Pacs de Clarisse et Pierre pour leur fête geek sur le thème des jeux vidéo

Tags: , , , ,

  • Caroline

    Merci à votre super site pour m’avoir décomplexée pour faire le pacs dont j’ai envie !

    • Joli Pacs

      De rien ! :-) Avec plaisir.

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.