Une alternative au livre d’or : l’arbre à voeux

Pour garder un souvenir de son beau jour, il y a le livre d’or, il y a l’arbre à empreintes. Mais il y a aussi l’arbre à vœux. L’arbre à vœux s’inspire d’une tradition qui existe en Chine, au Japon, en Inde, en Mongolie, en Turquie, celle des arbres à souhaits, auxquels on accroche des papiers, des objets pour qu’ils soient emportés par le vent et exaucés par les Dieux. Je trouve cette tradition très jolie. Et l’arbre fait un bel objet de déco pour la fête !

L’arbre à souhaits peut être en bois, en carton. On peut l’acheter tout fait ou le faire soi-même, en récupérant des branches, une plante ou un petit arbuste.

Crédit photo : My Wedding Blog
Crédit photo : All About Weddings
Crédit photo : The Stationery Place

Où en acheter ?

Sur le site de Marie Ben, Les mots sont des cadeaux, qui propose également des arbres à empreintes originaux :

Crédit photo : Marie Ben
Crédit photo : Marie Ben
Crédit photo : Marie Ben

Je crois qu’entre le livre d’or, l’arbre à empreintes et l’arbre à vœux, j’ai une petite préférence pour ce dernier. En plus, ce n’est pas tellement plus cher. On trouve des arbres à vœux en carton pour une trentaine d’euros…
Et bien entendu, l’arbre à vœux n’est pas réservé aux Pacs et mariages mais à tous les événements : baby showers, baptêmes, anniversaires, départ à la retraite… Je me souviens qu’en CM2, nous avions offert un arbre à vœux à notre maîtresse qui s’en allait.

Auteur de l’article : admin