Comment j’ai trouvé ma robe de Pacs

Aujourd’hui, Géraldine – dont j’ai présenté la jolie cérémonie de Pacs à la mairie – nous raconte comment elle a choisi et trouvé sa robe de Pacs. Une démarche intéressante et une histoire pleine de sens et d’authenticité, tout comme sa cérémonie…

En fait, je suis née à Lyon et y ai vécu les 20 premières années de ma vie. Lyon, c’est une certaine image, le travail de la soie… Donc, je me suis mise en tête de trouver une robe issue de ma ville d’origine ! Histoire que tout cela ait du sens.
Après une demi-journée de shopping avec ma mère dans le centre-ville de Lyon, à la recherche d’une robe de créateur (budget max d’origine : 250 €) nous sommes tombées sur une boutique que j’avais déjà repérée un peu plus d’un an auparavant, en raison de son côté « créations originales » avec des couleurs vives : Yukako création, une boutique tenue par une japonaise installée depuis 10 ans à Lyon.

Son adresse : 14 rue Emile Zola – 69002 Lyon, pas de site Internet actif malheureusement, mais voici quelques articles trouvés sur le Net :
http://www.lyon-mariage.com/tenues-de-ceremonie/yukako/id-menu-57.html
http://www.pyrep.book.fr/galeries/yukako-creation/386171

C’est vrai qu’au début, je cherchais une robe moderne (plutôt du côté de Kenzo, par exemple, mais j’ai aussi hésité avec une robe de chez Victoire). Puis, je suis tombée chez Yukako sur des robes tutus en organza, avec bustiers en soie sauvage, et une fois essayé le modèle en rose/violine, je me suis dit que c’était la bonne robe ! Le côté unique de celle-ci, cousue main et ajustée ensuite sur moi ; le fait que l’atelier se situe juste au-dessus de la boutique, ont contribué au fait que j’ai trouvé à tout cela une véritable authenticité. Je reconnais que la tenue ressemble beaucoup à celle d’une demoiselle d’honneur dans les films, c’est-à-dire, à une petite robe de mariage, mais en rose !

Au final, le budget a un peu explosé (350€ finalement) mais nous avons vite réalisé qu’il n’y avait de toutes façons qu’une robe comme celle-là… Les matières sont assez exceptionnelles (organza et soie sauvage).

Personnellement, je trouve ça très chouette qu’elle ait cherché sa robe avec sa mère, comme une mariée… Le clin d’oeil à Lyon est une bonne idée. Le prix n’est pas du tout excessif, compte tenu des matières et du fait que c’est une robe de créatrice. Enfin, ai-je déjà dit que j’adorais les robes tutus ? :)

Crédit photos : Géraldine

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Auteur de l’article : L'auteur

Je m'appelle Lova et je blogue par passion. J'ai créé Joli Pacs en 2012, suite à la vogue des blogs mariage, car les futurs pacsés méritent eux aussi d'avoir un site dédié à l'organisation de leur PACS. Depuis, Joli Pacs est devenu un site de référence pour les couples qui désirent se pacser. Mon objectif est de vous aider à faire de votre Pacs un événement dont vous vous souviendrez. ;-)

3 commentaires sur “Comment j’ai trouvé ma robe de Pacs

    naru

    (31/10/2012 - 09:38)

    C’est une jolie robe de pacs, qui a le mérite d’être originale ! Tu as eu raison de te faire plaisir. 350€, ce n’est pas grand chose pour une belle robe de créatrice.^^  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *