Le PACS est en passe de devenir l’union la plus célébrée en France

Malgré une légère hausse en 2018, davantage assimilable à une stagnation sur la durée, le nombre de mariages célébrés dans l’Hexagone est au plus bas. En 2018, selon les derniers chiffres de l’INSEE, 234735 couples se sont mariés, soit seulement 820 couples de plus que l’année précédente. Dans le même temps, le nombre de PACS conclus ne cesse d’augmenter. Y aura-t-il bientôt plus de PACS en France que de mariages ?

statistiques pacs

Presque deux fois moins de mariages que dans les années 1970

Malgré une tendance à la stagnation ces dernières années, le nombre de mariages a chuté sur le long terme. Ainsi, en 1970, selon l’INSEE, il y avait 400000 mariages enregistrés en France. Quarante ans plus tard, en 2000, on n’en comptait plus que 300000. Une désaffection qui s’est confirmée lors des deux dernières décennies : le nombre total de mariages célébrés en 2019 devrait tomber sous la barre des 230000 unions – un record négatif depuis l’après-guerre. Même l’ouverture du mariage aux personnes du même sexe n’a pas permis d’endiguer cette baisse : les mariages gays ne représentent en effet que 3% des unions en France, et ce chiffre est en baisse : s’il y a bien eu un effet d’aubaine l’année où le mariage pour tous a été légalisé dans l’Hexagone, le nombre de mariages homosexuels s’est vite tassé et diminue depuis…

Le nombre de PACS augmente chaque année

Ce désintérêt croissant pour le mariage profite au PACS. Depuis sa création en 1999, le nombre de PACS a explosé, rattrapant en à peine vingt ans d’existence le nombre de mariages. L’écart entre les deux types d’union n’a jamais été aussi faible : en 2018, 53% des unions étaient des mariages et 47% étaient des PACS. D’après les projections, si cette tendance perdure, il y aura dans quelques années plus de PACS que de mariages en France.

Pourquoi les jeunes préfèrent-ils le PACS ?

Cette tendance est le reflet d’une évolution sociétale : les nouveaux couples apprécient la souplesse et la simplicité associées au PACS, là où le mariage reste un pari sur l’avenir, eu égard aux tristes statistiques des divorces. Ce type d’union civile est adapté à l’évolution des mœurs. Découvrez à ce titre le portrait-robot des pacsés (jeunes, urbains, diplômés).

 

Source : INSEE via BFMTV
 

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Auteur de l’article : L'auteur

Je m'appelle Lova et je blogue par passion. J'ai créé Joli Pacs en 2012, suite à la vogue des blogs mariage, car les futurs pacsés méritent eux aussi d'avoir un site dédié à l'organisation de leur PACS. Depuis, Joli Pacs est devenu un site de référence pour les couples qui désirent se pacser. Mon objectif est de vous aider à faire de votre Pacs un événement dont vous vous souviendrez. ;-)