Les couples pacsés : jeunes, urbains, diplômés

couple pacsé
Crédit photo : Pixabay

Le premier Pacte Civil de Solidarité (PACS) a été signé le 18 novembre 1999 en France. En l’espace de 20 ans, plus de 2 millions de Pacs ont été conclus.

2 millions de Pacs

Vingt ans après sa création, le bilan du Pacs est un succès. Mais alors que ce contrat était à l’origine prévu pour légaliser les unions homosexuelles, il rencontre un succès inattendu auprès des couples hétérosexuels. Si bien que 96% des couples qui décident de se pacser sont hétérosexuels. Parallèlement, le mariage est en déclin, même s’il reste majoritaire : on comptait 295000 mariages célébrés en France en 1990, en 2018, ils ne sont plus que 235000. Les unions libres quant à elles, hors mariage et hors Pacs, sont en hausse (550000 unions libres en 2018).

Portrait-robot des couples pacsés

En 2016, en France, parmi les 30,5 millions de couples vivant sous le même toit, 7% sont pacsées, 72% sont mariées et 21% vivent en union libre. Les couples pacsés sont plus nombreux :
– dans les villes de plus de 100000 habitants
– chez les 26-35 ans (ou 17 à 20% des couples sont pacsés)
– parmi les cadres et professions intermédiaires (les agriculteurs se pacsent le moins et se marient le plus)
Les personnes pacsées sont généralement plus diplômées que les personnes mariées. Et seules 2% des personnes issues de l’immigration sont pacsées.

Voir d’autres statistiques du Pacs ici
 

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Auteur de l’article : L'auteur

Je m'appelle Lova et je blogue par passion. J'ai créé Joli Pacs en 2012, suite à la vogue des blogs mariage, car les futurs pacsés méritent eux aussi d'avoir un site dédié à l'organisation de leur PACS. Depuis, Joli Pacs est devenu un site de référence pour les couples qui désirent se pacser. Mon objectif est de vous aider à faire de votre Pacs un événement dont vous vous souviendrez. ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *