Vous êtes ici : Accueil » Humeurs » Pourquoi j’ai décidé de me pacser au lieu de me marier

Joli PACS

Pourquoi j’ai décidé de me pacser au lieu de me marier

couple se pacser Aujourd’hui, je partage avec vous le témoignage de Sophie, 33 ans, qui nous explique pourquoi elle a fait le choix du PACS plutôt que du mariage. Sachant que de nombreux futurs pacsés subissent les critiques et les remarques de leurs proches qui ne comprennent pas pourquoi ils se pacsent au lieu de se marier, je trouve son témoignage intéressant et pertinent. Peut-être que certains s’y reconnaîtront ? Sans plus tarder, je vous le livre :

« Bonjour, je m’appelle Sophie, j’ai 33 ans et je vis à Paris avec mon compagnon Romain, 32 ans. Après sept ans de vie commune, nous avons décidé de nous pacser. Même si le Pacs n’a pas la même symbolique d’engagement que le mariage, c’est pour moi une étape importante pour notre couple. Nous avons donc l’intention de ne pas seulement signer les papiers à la mairie, mais également de fêter notre Pacs avec nos amis comme d’autres couples qui ont témoigné sur Joli Pacs. ;-)

Lorsque j’ai annoncé la nouvelle à mes parents, non seulement ils n’ont pas eu l’air spécialement réjouis mais quand j’ai évoqué l’idée de fêter le Pacs, ma mère n’a pas compris et m’a dit : « Pourquoi vous ne vous mariez pas dans ce cas ? ». Je crois que je ne suis pas la seule sur ce blog à avoir reçu ce genre de remarques ! :-) Je lui ai répondu que Romain et moi n’étions pas très branchés mariage mais je ne me suis pas étendue sur le sujet, de peur de la froisser. Plus tard, je me suis sentie blessée du fait qu’elle ne nous comprenne pas et juge notre choix. Pourtant, nous avons longuement réfléchi à la question, mon chéri et moi, et non, après avoir pesé le pour et le contre, nous ne pouvons pas nous résoudre à nous marier juste pour lui faire plaisir ou ne pas être critiqués.

Alors, voici les raisons pour lesquelles nous avons préféré le PACS (maman, si tu me lis… ;-) :

1. Parce que les statistiques ne sont pas en faveur du mariage

Le mariage, c’est un pari risqué. A Paris, un mariage sur 2 se conclut par un divorce. Et nous n’avons pas la naïveté de penser que ça n’arrive qu’aux autres ! Que notre couple serait épargné. D’ailleurs, nombre de mes amies qui se sont mariées ces dernières années sont déjà séparées, parfois elles ont même eu un enfant. Et pourtant, c’était des couples amoureux, qui avaient l’air solides.

2. Parce qu’un mariage, ça coûte cher (un divorce aussi)

Le coût moyen minimal d’un mariage est de 15000 euros, et cela monte dans certains cas jusqu’à 40000 euros. Mon copain et moi ne roulons pas sur l’or. Alors, sans être spécialement avares, l’idée de dépenser une aussi grosse somme pour une seule journée ne nous attire pas trop ! A ce prix, je préfère nous offrir un beau voyage romantique – voire plusieurs -, ou investir dans des projets comme un achat immobilier (qui est aussi une forme d’engagement !). Les fêtes de Pacs, elles, ne coûtent pas aussi cher. :-)

choix du pacs

3. Parce que nous ne voulons pas nous marier juste pour « faire comme tout le monde »

Je soupçonne que beaucoup de couples se marient pour rentrer dans le rang, par conformisme social… Pour ne pas être trop « différents » des autres. En France, être différent se paie cher. Il y a un tel poids des traditions et du qu’en-dira-t-on. Donc je peux comprendre que la pression parentale et familiale puisse finir par convaincre de passer devant le maire, mais je trouve ça dommage. Quand j’étais jeune adulte, la majorité de mes amis et moi étions contre le mariage car nous pensions que nous n’avions pas besoin d’un papier administratif pour officialiser notre amour. Plus tard, quand tout le monde est devenu trentenaire, les idéaux de jeunesse ont disparu et mes potes se sont tous mariés un à un !

Je comprends très bien l’engouement des filles pour le mariage car on est conditionnées dès l’enfance à trouver le prince charmant et à l’épouser. Le mariage est associé à quelque chose de romantique, il fait rêver… On a envie de croire que l’amour-toujours existe. Les amoureux se marient dans les séries et les films, ils ne se pacsent pas. Le Pacs ne fait pas rêver lol. Mais bon, la vie, ce n’est pas du cinéma, et l’amour passion qui est décrit dans les films est totalement irréaliste. Ça ne se passe pas comme ça dans la vraie vie. ^^

4. Parce que nous aimons la simplicité et le côté moderne du Pacs

Eh oui ! Nous aimons la facilité du Pacs, et son côté moderne/non traditionnel. C’est une union civile et républicaine, totalement en phase avec la société occidentale d’aujourd’hui. :-) Il me semble bien plus réaliste que le mariage.

5. Parce que je ne crois pas aux unions qui durent toute la vie

Ce point rejoint le 1. mais le fait est que, bien qu’en couple depuis 7 ans – je croise les doigts -, je ne crois pas à l’amour qui dure toujours. D’ailleurs, quand on se marie à l’église, durant les séances de préparation au mariage, le prêtre explique bien que le mariage, ce n’est pas aimer, c’est vouloir aimer. C’est-à-dire que même si on n’est plus love-love comme au début, on doit continuer, on doit vouloir aimer. C’est très noble de vouloir aimer jusqu’à la mort, mais perso, je n’ai pas envie de me forcer à rester avec quelqu’un si les sentiments ne sont plus là et se sont transformés en amitié. Je n’ai pas envie de me condamner dès le départ à aimer quelqu’un jusqu’à la fin de mes jours alors que c’est improbable. De nombreux couples mariés que je connais ne restent ensemble que pour le confort financier, les enfants ou par habitude, mais s’ils étaient moins lâches, ils auraient divorcé depuis longtemps (après, peut-être que c’est une bonne chose, hein, de ne pas divorcer et de rester mariés coûte que coûte !).

Bref, pour moi, se marier, c’est se mettre une corde au cou. Romain et moi nous espérons rester ensemble de longues années encore mais rien ne dit que notre couple durera toute la vie. Et nous y sommes préparés. Si nous sommes amenés à nous séparer, ce sera triste mais c’est la vie.

Voilà pourquoi on préfère se pacser. Nous ne critiquons pas les gens qui se marient, nous leur souhaitons une vie de bonheur et d’amour, plein d’enfants et pas de divorce. ;-) Donc nous aimerions que nos proches en fassent de même et respectent notre choix plutôt que de le juger. Qu’ils nous laissent vivre comme on le souhaite. De même que certains sont végétariens et d’autres carnivores, nous, nous sommes pro-PACS. Il y a aussi des couples qui font le choix de ne pas avoir d’enfants, et même si c’est difficile à comprendre, je crois qu’on ne devrait pas les juger (surtout avec la surpopulation de la planète !) »

Merci à Sophie pour son témoignage ! Je suis complètement d’accord : on ne devrait pas juger les choix des gens, qu’il s’agisse du Pacs ou du mariage, et même du concubinage tant qu’à faire. Et puis, il y a les couples qui font les deux : un Pacs dans un premier temps, puis un mariage. :-)

A lire sur le même sujet :

Mon entourage critique mon projet de Pacs : comment réagir ?

Témoignage : je me suis mariée mais j’aurais dû me pacser

 

Crédits photos : Sharon McCutcheon, Sweet Ice Cream Photography

 

Appel à témoins : vous avez organisé ou comptez organiser un Pacs ? N’hésitez pas à partager avec nous vos photos, vos idées ou vos préparatifs, je serais ravie de les publier. Photographes et agences d’événementiel sont également bienvenus pour soumettre des reportages. Pour cela, il suffit de m’envoyer un e-mail à l’adresse : contact@jolipacs.com

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime"et rejoignez notre page Facebook. Recevez en cadeau des document gratuits à télécharger (convention de Pacs, attestations, testament...).

Tu aimeras peut-être :

Un livre d'or original
Si je devais refaire mon Pacs...
Jessica et Antoine : la rencontre et les préparatifs de Pacs

Tags: , , ,

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.